En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Actualités

Les vitraux de la cathédrale d'Auch

Par MARC BOUHOURS, publié le mercredi 14 février 2018 17:05 - Mis à jour le mercredi 14 février 2018 18:00
vitrail3.jpg
La classe de 5E s'est rendue à la cathédrale Sainte Marie, dans le cadre de la filière Territoire et Numérique, afin de découvrir et admirer les vitraux d'Arnaud de Moles.

 

Les élèves de la classe de 5° E ont réalisé leur deuxième sortie dans le cadre de la filière Territoire et Numérique sous la direction de M. BOUHOURS professeur principal de la classe avec la collaboration de  Mme DREON, professeur documentaliste, de Mme HENNER, professeur honoraire et de Mme PARRA , parent d'élève, qui a eu la gentillesse de nous accompagner.

Accueillis par Laura, guide conférencière de Grand Auch, Pays d'Art et d'Histoire, en haut de l'escalier monumental, ils se sont remémorés les différents éléments constitutifs du bâtiment de la cathédrale. Puis, nous sommes entrés par le portail sud, afin de venir nous installer dans la nef et de regarder les baies du XVII° siècle qui éclairent cette partie de l'édifice.

Enfin, grâce à un livret de grande qualité, réalisé par Grand Auch, les élèves ont pu découvrir l'ensemble des verrières d'Arnaud de Moles, qui font la célébrité mondiale de cette cathédrale, dernier édifice gothique bâtit en France. Ces vitraux , réalisés de 1507 à 1513, sont classés Monuments Historiques depuis le 30 octobre 1906. La cathédrale elle-même est classée au Patrimoine mondial de l'Unesco comme bâtiment remarquable sur le chemin de saint Jacques de Compostelle depuis 1998.

Les dix-huit verrières de cet ensemble ont été étudiées pour y retrouver certains éléments non sans avoir au préalable assimilé le vocabulaire spécifique aux vitraux. Perception sensorielle de l'espace, étude de la lumière dans les verres, explication sur le montage de tels panneaux, en deux heures les élèves, malgré un froid vif, ont pu comprendre à quel point Arnaud de Moles était un génie.

«Les vitraux attestent du génie d'Arnaud de Moles tant dans la maîtrise de la tradition que de la nouveauté. Les influences du gothique flamboyant côtoient harmonieusement l'élégance des influences de la Renaissance italienne. Cette même coexistence heureuse se retrouve aussi dans l'iconographie organisée d'une part selon le principe typologique et, d'autre part, dans le mouvement de redécouverte de l'Antiquité, caractéristique de la Renaissance, notamment par l'utilisation des personnages des Sibylles, prophétesses de l'Antiquité païenne. Le maître verrier double son avant-garde artistique par des innovations techniques qu'il découvre au cours de ses voyages dans toute l'Europe. Il maîtrise des procédés parfois très récents, tels que la mise en chef d’oeuvre rendue possible par la toute nouvelle pointe de diamant qui permet des découpes complexes du verre, le doublage des verres teintés dans la masse pour élargir les gammes de couleurs et la gravure à l'acide pour jouer sur les nuances.» (Fondation du Patrimoine-https://www.fondation-patrimoine.org/les.../vitraux-de-la-cathedrale-sainte-marie-d-auch)

 

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe