En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Informations institutionnelles

Tous les articles (8)
  • BYOD : le cadre institutionnel

    Par JEAN PAUL ADENIS, publié le dimanche 31 décembre 2017 10:41 - Mis à jour le dimanche 31 décembre 2017 10:41
    BYOD: bring your own device ou AVEC apportez votre équipement personnel de communication
  • RESERVOIR > Pole d'appui > Informations institutionnelles

    1
    Publié le dimanche 27 décembre 2015 23:23 - Mis à jour le lundi 20 février 2017 16:07
  • Les Fiches actions

    10
    Par PHILIPPE LE GOANVIC, publié le mercredi 26 août 2009 15:32 - Mis à jour le lundi 21 novembre 2016 19:33
  • Logiciels libres Socle 2016

    Publié le jeudi 24 décembre 2015 12:33 - Mis à jour le dimanche 27 décembre 2015 23:27

    LES DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE DU S.I. DE L'ÉTAT

    Morceau choisi:

    « Pour dégager le maximum d’efficacité aussi bien économique qu’en terme de qualité, il convient d’utiliser le logiciel libre de manière concertée et coordonnée. Un cadre de convergence des logiciels à privilégier dans le développement des systèmes d'information de l'Etat, défini en 2012, est maintenu en concertation interministérielle. Il touche en priorité les systèmes les plus déployés, sur les serveurs comme sur les postes de travail. »


     

    Plus prosaïquement, on trouve dans ce document des logiciels libres familiers tels que :

     - LibreOffice 5
     - Grammalecte

     - Firefox ESR
     - Thunderbird
     - Pidgin
     - Filezilla

     - Scribus
     - Inkscape
     - The Gimp
     - VLC

     - Mediawiki

     - Debian 8
     - Apache
     - PostgreSQL
     - Samba 4

     - Qgis
     - PostGIS

     - GLPI
     - OCS Inventory ng

    Les documents de référence du S.I. de l'État
    http://references.modernisation.gouv.fr/socle-logiciels-libres

    Le Socle interministériel des logiciels libres 2016
    http://references.modernisation.gouv.fr/sites/default/files/SILL-2016-socle-interministeriel-logiciels-libres.pdf ou bien ici.
     

  • Le référent pour les ressources et usages pédagogiques numériques-2015

    Par PHILIPPE LE GOANVIC, publié le mercredi 4 novembre 2015 18:12 - Mis à jour le mercredi 4 novembre 2015 18:12

    Texte de référence...

    Contenu de la mission

    Les missions de référent numérique, indispensables au développement des usages pédagogiques numériques dans les établissements, peuvent comporter, dans des proportions qui varient en fonction des besoins et des spécificités de chaque établissement, les trois types d'activités suivantes :

     

    1- Conseiller les personnels de direction dans le pilotage de l'établissement et accompagner les enseignants dans la prise en compte du numérique au quotidien dans les classes.

    Le conseil à l'équipe de direction porte sur :

    - la place du numérique dans le projet d'établissement ;

    - l'organisation du plan de formation au numérique de l'établissement et de l'accompagnement des équipes ;

    - le choix des indicateurs de suivi du projet numérique.

    L'accompagnement des équipes pédagogiques consiste à :

    - proposer des exemples de pratiques ;

    - aider à la mise en œuvre de projets pédagogiques ;

    - conseiller sur le choix de ressources pédagogiques ;

    - orienter les enseignants vers des formations adaptées à leurs besoins et les aider si nécessaire.

    Le référent doit aussi assurer une veille sur les ressources numériques et les productions nationales et académiques. Il est le relais local de la délégation académique au numérique éducatif et porte la stratégie académique et nationale. Il bénéficie de la formation continue en même temps qu'il y contribue.

     

    2- Assurer la disponibilité technique des équipements en lien avec les collectivités territoriales chargées de l'équipement et de la maintenance

    Cet interlocuteur numérique des partenaires a pour missions :

    - d'accompagner le chef d'établissement dans le dialogue qu'il entretient avec les collectivités autour des choix techniques, des renouvellements d'équipements, des investissements dans de nouveaux moyens numériques ;

    - d'organiser une interface entre l'ensemble des utilisateurs et les personnes chargées par les collectivités de l'assistance et de la maintenance des équipements.

     

    3- Administrer les services en ligne par délégation du chef d'établissement.

    Le responsable légal de la gestion des services en ligne (dont l'ENT) est le chef d'établissement. Il peut être amené à désigner des administrateurs délégués des services en ligne qui doivent, au quotidien et tout au long de l'année, assurer la mise à jour des données et le fonctionnement des services. Cette délégation doit être organisée dans le respect des règles de sécurité propres aux données hébergées et des responsabilités des chefs d'établissement en matière de protection de ces données.

    Les modalités de prise en charge de ces trois types d'activités par un ou plusieurs enseignants de l'établissement tiennent compte des compétences requises et des besoins et spécificités de l'établissement.

    Modalités d'appréciation des besoins du service

    Le chef d'établissement apprécie les besoins du service en la matière compte tenu de l'organisation académique mise en place pour le déploiement de la politique en matière de numérique pédagogique et de la part prise par l'établissement dans le dispositif.

Trier par
Catégories
Aucune catégorie définie
Auteurs