En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Français

L'instant poétique des 3èmes D

Par AURELIA DOREZ, publié le mardi 6 mars 2018 15:45 - Mis à jour le vendredi 16 mars 2018 14:03
printemps poetes.png
Un peu de poésie, "ça peut pas faire de mal"...

18 mars 

 

La poésie comme l’amour a la vie dure parmi les ruines


La voix du poète est l’autre voix endormie dans chaque être humain


Un poème est toujours un coup frappé à la porte de l’inconnu

 

L. Ferlinghetti

 

17 mars

 

Trois allumettes une à une allumées dans la nuit

La première pour voir ton visage tout entier

La seconde pour voir tes yeux

La dernière pour voir ta bouche

Et l'obscurité tout entière pour me rappeler tout cela

En te serrant dans mes bras.

 

Jacques Prévert

 

 

 

16 mars

Il pleut des cordes

j'en profite

pour grimper

au septième ciel

Alain Borer

 

15 mars

La poésie n'est pas incompréhensible, elle est inexplicable.

Octavio Paz

 

 

14 mars

C'est l'après-midi

Je n'ai pas

rien à faire.

Je n'ai pas rien à dire.

Je suis couché là

dans les bras moelleux de l'air

et par un coquelicot,

je retiens la Terre.

Alain Serres

 

 

 

 

13 mars

Je voudrais tant partir -

coiffée de lune

sous le ciel vagabond !

Tagami Kikusha-Ni

 

12 mars

Creuser la boue

Cueillir l'étincelle

Creuser l'âge

recueillir l'instant

Creuser la vie

Accueillir sa fin.

Andrée Chédid

 

11 mars :

[...]

Bats-toi

oui bats-toi !

Contre la bêtise

et la médiocrité

bats-toi

contre la haine

et bats-toi

contre l'indifférence

qui fait des hommes

des pierres

[…]

Jean-Marie Berthier

10 mars :

Je ris merveilleusement avec toi.

Voilà la chance unique.

René Char

 

 

9 mars :

 

J'en appelle à la beauté

qui sera

front d'espoir

 

Abdellatif Laabi

 

 

8 mars :

 

Cete vie, la fêter
En allant jusqu'au bout
Dans la paix et la fièvre,
Ayant su la risquer
En se tenant debout
Et la caresse aux lèvres.
La fêter en secret
En lui offrant son temps
Et croire désapprendre
La peine et les regrets
En leur abandonnant
Les jours tombés en cendre.

 

Michel Baglin

 

7 mars :

Cette vie, l'inventer
Contre l'usure des mots,
Les lèvres trop prudentes,
Les gestes étriqués
Et les rêves falots
Qui nous lient dans l'attente.
L'inventer à propos,
Puisque le coeur réclame
Un peu plus de vertige,

Un peu plus d'état d'âme
Et que le chant exige
Et la langue et la peau.

 

6 mars :

Cette vie, l'arpenter
D'un bon pas de marcheur
Qui saurait cependant
Qu'il peut se dérouter,
Qu'il n'est ni lieu ni heure
Pour arriver à temps.
L'arpenter ou flâner,
C'est selon la saison,
La manière qu'on a
De chercher l'horizon
Et d'accorder son pas
Au monde traversé.
[…]

 

 

 

5 mars

Mais chaque jour, peut-être, on peut reprendre

le filet déchiré, maille après maille,

et ce serait dans l'espace plus haut,

comme recoudre, astre à astre, la nuit...

 

Philippe Jaccottet

 

 

4 mars

Chaque matin d'un bond

le soleil prend pied dans mon visage.

Je m'empare de cette brûlure comme d'un gouvernail.

 

Lorand Gaspar